PASSÉE — SKAWENNATI EXPOSITION

 

TEIAKWANAHSTAHSONTÉHRHA’ NOUS TENDONS LES PERCHES : SKAWENNATI

 

EXPOSITION JEUNESSE DU 18 AVRIL AU 19 MAI 2018

 

Une exposition produite et mise en circulation par VOX — Centre de l’image contemporaine 

→ centrevox.ca

 

 

Je m’appelle Iotetshèn:’en et j’habite sur la Terre — la plupart du temps. Notre planète vit sous la gouverne de la Grande Loi de la Paix. […] La Terre a été attaquée par plus d’un visiteur et notre mode de vie harmonieux est menacé. Donc pour l’instant, je vis sur un vaisseau spatial. Nous sommes en route vers la première rencontre des cinq planètes amies les plus proches de notre galaxie. Le but de notre mission est de créer une alliance qui nous protégera des attaques et qui nous aidera à partager nos savoirs, très différents. On m’a invité à cette expédition historique parce que j’ai un don particulier…

Ainsi s’amorce Le retour du Pacificateur, une saga futuriste campée en 3025 qui puise ses racines jusqu’au récit fondateur de la Confédération Haudenosaunee (iroquoise), mettant en vedette des figures historiques telles que Tekanawí:ta, Jacques Cartier et un président accro à Twitter ! Cette nouvelle machinima — vidéo d’animation réalisée sur la plateforme de réalité virtuelle Second Life — figure au centre de l’exposition jeunesse Teiakwanahstahsontéhrha’ Nous tendons les perches, créée spécialement pour les enfants de 5 à 11 ans par Skawennati. Les visiteurs de tous âges sont invités à (re)découvrir certaines traditions transfigurées et actualisées par l’artiste dans son ” musée du futur “, une installation inédite. Une visite commentée et un atelier original sous forme de jeu de société collectif encourageront petits et grands à explorer l’histoire dans une perspective autochtone et à imaginer comment tous les peuples peuvent contribuer au monde de demain, nous rappelant que l’Histoire, comme tout autre récit, est une construction définie par celui qui la raconte.

 

 

La pratique artistique de Skawennati aborde les notions d’histoire, d’avenir et de changement dans une perspective autochtone. Surtout connue pour ses machinimas — films réalisés dans des environnements virtuels — elle produit également des œuvres photographiques, sculpturales et textiles.

Ses projets nouveaux médias novateurs incluent notamment la galerie d’art virtuelle et forum web CyberPowWow (1997-2004) ;  le journal intime d’une voyageuse dans le temps, Imagining Indians in the 25th Century (2001) ; et TimeTraveller™ (2008-2013), un projet multiplateforme composé de neuf épisodes en machinima. Ceux-ci ont été largement diffusés, notamment en Nouvelle-Zélande, à Hawai’i, en Irlande et à travers l’Amérique du Nord, entre autres à l’occasion de la Biennale de Montréal « L’Avenir (looking forward) » en 2014 et dans l’exposition « Now? Now! » de la Biennale des Amériques. Récipiendaire de nombreux prix, Skawennati est représentée par la galerie ELLEPHANT et ses œuvres font partie de plusieurs collections publiques et privées.

Née à Kahnawà:ke en territoire mohawk, Skawennati détient un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia à Montréal. Elle est la codirectrice, avec Jason E. Lewis, de Aboriginal Territories in Cyberspace (AbTeC), un groupe de recherche composé d’artistes, d’universitaires et de technologues qui étudient, créent et critiquent les espaces virtuels autochtones. Elle codirige aussi leurs ateliers Aboriginal Storytelling and Digital Media, Skins. En 2015, AbTeC a également initié IIF (Initiative for Indigenous Futures), un projet que Skawennati coordonne depuis.

→  skawennati.com

 
 

ACTIVITÉ MÉDIATION

 

La nouvelle machinima Le retour du Pacificateur — qui figure au centre de l’exposition jeunesse Teiakwanahstahsontéhrha’ Nous tendons les perches — actualise dans un récit de science-fiction la légende de la constitution de la Confédération Haudenosaunee (iroquoise) avec des figures historiques telles que Tekanawí:ta, Jacques Cartier et un président accro à Twitter ! La nouvelle vidéo d’animation et le « musée du futur » de l’artiste d’origine mohawk Skawennati offriront aux jeunes un autre point de vue sur l’histoire de l’Amérique du Nord et l’apport potentiel des peuples autochtones aux sociétés de demain. Une visite commentée, des échanges, des jeux d’observation et un atelier permettront aux élèves d’approfondir leurs connaissances sur la culture autochtone, tout en imaginant le monde dans lequel ils deviendront adultes.

Approche novatrice, l’exposition jeunesse en art actuel permet à un artiste de se prêter au jeu de la création d’une nouvelle production destinée à un groupe d’âge précis. Les activités entourant la visite de l’exposition sont créées et menées par des médiateurs spécialisés en arts visuels.

 

 

TENDRE LES PERCHES

 

Le titre bilingue de l’exposition — en Kanien’kéha (mohawk) et en français — fait référence à l’action de « tendre les perches » pour agrandir une maison longue. Allonger ces habitations traditionnelles autochtones permettait d’y accueillir de nouvelles générations ou même d’autres familles. Le titre choisi par l’artiste évoque donc l’idée plus large d’accepter et d’inclure les différences dans le Respect, l’Unité et la Paix.

 

 

Share it