1999 | FRAGMENTS DE TENDRESSE : Shelagh Keeley

EXPOSITION DU 12 SEPTEMBRE AU 18 OCTOBRE

Shelagh Keeley pratique le dessin depuis des années. Non seulement elle questionne le tracé, en métamorphose le contour en contenant et subjugue la surface tracée en des espaces de surfaces sensibles, mais elle pousse aussi à la limite certaines de ses caractéristiques dont le geste pensé au minimum, sa répétition massive et son déploiement dans l’espace confèrent à sa pratique les paradigmes de l’installation.

Le présent projet, nourri par la lecture d’un poème de Rumi (poète persan de l’amour mystique du XIe siècle, à l’origine de l’ordre soufi des derviches tourneurs), consiste dans le frottage systématique des murs d’une salle à l’aide de pigments iridescents. Les murs deviennent surfaces préhensibles dont le déplacement du spectateur et l’angle de la lumière selon le moment de la journée suggèrent des tremblements et la fugacité prenante du moment. Originaire d’Oakville en Ontario, l’artiste vit et travaille à New York.

Share it