PASSÉE — DAVID BELLEMARE

 

RENCONTRE DU TROISIÈME TYPE : DAVID BELLEMARE

 

EXPOSITION DU 6 JUIN AU 7 JUILLET 2018

RÉCEPTION D’OUVERTURE LE MERCREDI 6 JUIN À 19H

 

 

L’exposition Rencontre du Troisième Type de l’artiste David Bellemare s’appréhende comme la continuation de Magie ou la philosophie du désir (2016) : une œuvre démesurée — installative et immersive — d’environ 39 mètres de longueur, scindée en une série de vignettes peintes sur un même pan de canevas.

Au-delà de l’itération de cette immense toile, Bellemare poursuit son expérimentation picturale en y superposant diverses interventions disséminées et dissipées d’une extrémité à l’autre de l’œuvre, sans toutefois en effacer le contenu initial. Ainsi, des éléments expressifs sont esquissés ou bigarrés impulsivement sur des plans figuratifs.

D’emblée, les vignettes scéniques servaient d’invocations magiques ou encore de symboles — sigils — énigmatiques, tandis que les nouvelles images, plus virulentes, se veulent de véritables cris du cœur afin de sauver l’humanité d’imminents dangers. Ce déploiement d’émancipation exerce une force attractive envers des êtres supérieurs venant de l’univers — des Extra-Terrestres. En effet, ils seraient entrés en contact avec l’artiste et lui auraient conféré le titre d’Émissaire de la Société du Cosmos. Depuis, chacune des perceptions apocalyptiques télépathiquement communiquées par ceux-ci se retrouve conceptuellement et formellement transposée sur le canevas.

Quoi qu’il en soit, cette Rencontre du Troisième Type, circonscrit dans l’espace d’AXENÉO7, offre à voir un cosmos onirique, pour le moins catastrophique et dystopique, ponctué de combinaisons créées consciemment et inconsciemment par David Bellemare.

 

* Suite à l’invitation de David Bellemare, l’artiste performeur Sébastien Gandy (Montréal) a décidé de se prêter au jeu de l’exposition Rencontre du Troisième Type. Afin de transcender l’univers du peintre, Gandy a imaginé une toute nouvelle pièce, sorte de manifestation cérémonielle inclusive — rituel — qui témoigne de la rencontre avec des êtres venus d’ailleurs. Vêtu d’un habit de cérémonie et entouré d’objets de cultes, Sébastien Gandy offrira une série de gestes symboliques et liturgiques afin d’accueillir chacun des visiteurs lors de la réception d’ouverture. L’esthétique visuelle ludique et éclatée de sa pratique performative fera écho à l’énigmatique démarche de Bellemare.

 

 

David Bellemare (Montréal) est originaire de l’Outaouais. Il est titulaire d’un baccalauréat en peinture et dessin de l’Université Concordia (2014). Il a notamment présenté son travail au Canada à la Parisian Laundry (Montréal), à Casino Artspace (Hamilton) ainsi qu’au Centro Morelos de los Artes (Cuernavaca, Mexique).

 

 

Sébastien Gandy (Montréal) est un artiste multidisciplinaire originaire de Gatineau. Il termine présentement sa maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM. Il a participé à deux expositions au cours de l’année 2017 : Pavillon à l’École des beaux-arts de Montréal ainsi que Prendre lieux à l’Écomusée du fier monde (Montréal).

 

 

Share it