Nadège Grebmeier Forget

Autorésidences

Autorésidences est un programme de résidence à distance initié par le centre d’artistes AXENÉO7, dans le contexte exceptionnel de la pandémie, dans le but de continuer à soutenir la recherche et le développement des pratiques en art actuel.

Circulant dans le milieu des arts visuels et des arts vivants en tant qu'artiste interdisciplinaire, coordonnatrice de projets, conseillère en création ou directrice artistique, Nadège Grebmeier Forget s'est distinguée par la manipulation autonome et performative de son image. Grâce à de nombreux festivals, expositions, résidences et conférences à son actif à travers le Canada, les États-Unis et l'Europe, elle est mieux connue pour ses performances de longue durée, en direct, en streaming ou privées qui remettent en question le travail de création et le devenir, y compris les façons dont la performance (de soi ou de l’art) peut être documentée, montrée, diffusée ou exposée. Elle est la première artiste de performance à recevoir le Prix Pierre-Ayot (2019) de la Ville de Montréal, décerné en partenariat avec l'Association des galeries d'art contemporain (AGAC). Autorésidences lui servira de terrain de jeu pour explorer diverses façons de matérialiser ses archives et les gestes performatifs menant à une production massive d’images.

Le travail de cette artiste a récemment été exposé à Montréal dans le cadre de deux expositions collectives : Je ne veux pas que la vie se mette à avoir d'autres volontés que les miennes, Projet Casa, et En bonne compagnie, Bradley Ertaskiran. Sa dernière performance Inside-Outside, Off & On fut présentée à la Fonderie Darling dans le cadre de Place Publique en août dernier. Cet automne, une entrevue détaillant son point de vue sur les questions du live stream en relation avec l’art performance sera publiée dans le numéro 206 de la revue Vie des Arts.

Née en 1985, la première fille d'une vice-championne reine de beauté californienne des années 1950, elle vite et travaille à Tio'tia:ke / Mooniyang / Montréal.