Maryse Larivière

Autorésidences

Autorésidences est un programme de résidence à distance initié par le centre d’artistes AXENÉO7, dans le contexte exceptionnel de la pandémie, dans le but de continuer à soutenir la recherche et le développement des pratiques en art actuel.

Dans ses textes poétiques et ses essais, souvent de nature autofictionnelle, Maryse Larivière met en procès sa propre voix en dépassant les oppositions entre une expérience vécue de l’affect et la construction symbolique de la différence sexuelle. Sous le couvert de la recherche en histoire de l’art, elle produit également des analyses de pratiques artistiques des années 1970 (Joyce Wieland, entre autres) qui ont été contemporaines de l’émergence du concept de lieux dédiés à l’écriture féminine au sein du champ littéraire. Une composante de l’installation Under the Cave of Winds au centre OPTICA — Centre d’art contemporain (Montréal), son roman épistolaire Orgazing, poursuit cette démarche consistant à assembler des fragments référentiels en mêlant les registres stylistiques (poésie, théorie, autobiographie).